Kaprije – un recoin caché de paradis

Kaprije – un recoin caché de paradis

Kaprije est une île qui se situe au cœur de l’archipel de Šibenik. Les plaisanciers qui naviguent dans ce bassin visitent volontiers cette cité qui constitue également la destination fréquente de ceux naviguant de Split aux Kornati pour y faire étape. Elle doit son nom à la plante méditerranéenne « câpre », dont les fruits sont comestibles et les bourgeons sont utilisés pour décorer les assiettes.

 

Kaprije, tel le bourgeon discret de l’Adriatique, embellira de la même façon votre croisière, notamment si vous êtes à la recherche de calme et de silence, des bienfaits de plus en plus rares qu’elle propose de bon cœur à ses visiteurs. En effet, aucune voiture ne circule sur l’île, un simple murmure étant perceptible uniquement durant l’été à Kaprije – la seule localité habitée de l’île.

 

Cette perle insulaire de Šibenik est parsemée de petits chemins dessinés par ses habitants afin de pouvoir accéder à leurs champs, Kaprije étant avant tout une île de travailleurs mais également de pêcheurs (des poissons frais vous seront servis lorsque le temps le permet). Cette île échancrée a été peuplée au XVe siècle, la plus grande vague de peuplement survenant cependant un siècle plus tard. C’est l’époque à laquelle la population de Šibenik trouva refuge dans cette oasis de paix face aux attaques des Turcs. 

Ivo Pervan

Depuis cette époque, peu de choses ont changé sur l’île – Kaprije abrite seulement une localité habitée et, en été, seulement quelques baies peuplées.

A nautical paradise where you will feel right at home

Le meilleur refuge de l’île est le port de Kaprije qui se situe au Sud-ouest de l’île. Cette baie enfoncée dans les terres, qui porte aussi le nom de Luka sv. Petra, est très bien protégée des vents sauf le mistral et la tramontane et des vagues en été si bien qu’il ne constitue pas un point d’attache idéal pour s’en protéger. Les plaisanciers pourront trouver une attache sur le quai principal qui peut accueillir une vingtaine de bateaux, autant de bateaux pouvant être attachés à des bouées fixées au fond de cette baie très fréquentée.

 

À Kaprije, les plaisanciers trouveront tout ce dont ils ont besoin : un centre médical, une poste, un distributeur, une épicerie à l’offre modeste et quelques restaurants. Les tavernes locales respirent l’hospitalité pour laquelle l’ensemble de la région de Šibenik est renommée. Parmi les spécialités culinaires de l’île, se distinguent divers risottos de différentes couleurs et du poisson de qualité exceptionnelle.

 

La plus belle partie de l’île se situe sur une colline accueillant de vieilles maisons dont la plupart ont été rénovées et qui sont pleines de vie ainsi que l’église principale de l’île, qui porte le nom du Saint-patron de Kaprije – saint Pierre. Les passionnés de sport se réjouiront de l’ascension captivante de 45 minutes jusqu’au sommet le plus élevé de l’île, connue parmi les habitants de l’île sous le nom de Gigina glavica. Situé à 129 mètres d’altitude, il vous enchantera par la vue qu’il propose sur Kaprije, l’archipel coloré formé par les îles avoisinantes et les imposants versants des Dinarides. Pendant les chaudes journées d’été, lorsque le soleil se couche, faites le choix d’une courte promenade jusqu’aux îles situées à l’est ou certaines des baies avoisinantes.

 

Les plaisanciers avides de solitude et souhaitant entrer en communion avec le murmure naturel du silence de Kaprije pourront jeter l’ancre dans n’importe quel recoin de l’île. La partie Nord-ouest de l’île accueille la baie de Remetić, qui se situe en face de la baie de Medoš, alors que sur la côte méridionale se situent Mala Nozdra et Velika Nozdra. Des bouées ont été posées dans toutes ces baies non habitées, les deux baies les plus séduisante – Medoš et Mala Nozdra – accueillant des restaurants appréciés des plaisanciers et accessibles depuis la mer.

 

Étant donné que toutes les baies mentionnées ne sont pas protégées contre les vents du Sud, il est conseiller de trouver refuge contre les vents du Sud dans la baie de Vanjska, où il est possible de jeter l’ancre.

Ivo Pervan

Ainsi, en fonction des conditions météorologiques et de l’humeur de l’équipage – vous trouverez toujours un recoin de paradis sur Kaprije.