Istrie – la presqu'île de rêve de tout navigateur

Istrie – la presqu'île de rêve de tout navigateur

La symphonie en bleu-vert

L’Istrie est la presqu’île aux multiples visages dont les nombreuses richesses historiques, culturelles et naturelles séduiront avec beaucoup de facilité les plus exigeants des férus du tourisme, y compris les navigateurs qui l’approchent par la mer.

 

Les paysages vallonnés verdoyants et les minuscules villages sortis tout droit des contes de fées ornent l’intérieur de cette presqu’île originale. Sur sa côte ouest dentelée se suivent, telle les perles d’un collier, de nombreuses villes alors que sa côte est, moins visitée, est caractérisée par un littoral plus escarpé et une végétation exubérante. Les trois joyaux naturels : le Parc national Brijuni, le Parc naturel Premantura et la Réserve naturelle Limski kanal font partie de la mosaïque de l’Istrie, destination idéale pour vos vacances.

Ivo Biočina

Il est conseillé de commencer l’exploration du littoral istrien depuis Pula, la ville aux plus grandes marinas de la presqu’île. Située au cœur des routes de navigation de l’Istrie, la ville antique de Pula, symbolisée par la très préservée arène romaine, offre aux navigateurs toutes les options sur un plateau.

Boris Kačan

Au temps des conditions météorologiques avantageuses, nous recommandons la navigation vers la très visitée côte ouest, caractérisée par une multitude d’îlots, lagons et villes pittoresques. Avec ses 22 îlots, l’archipel de Rovinj représente l’une des plus belles oasis de l’Adriatique nord. Sur la très imagée vieille ville de Rovinj trône la Sainte Euphémie, patronne de la ville. Cet endroit sera un choix parfait pour votre première nuitée.

Situé à proximité, le Limski kanal est une des plus grandes attractions touristiques de l’Istrie : le paysage de rêve, les côtes vertes escarpées et d’excellents coquillages. Cependant, il faudrait le visiter à une autre occasion car la navigation individuelle n’y est pas autorisée. A moins de le visiter dans le cadre d’une des fréquentes excursions organisées dans cette réserve naturelle protégée.

 

Heureux d’avoir contribué à la protection de cette harmonie naturelle, mettez le cap vers l’une des plus luxueuses marinas de l’Adriatique et la ville de Novigrad. Les maisonnettes de pierre très colorées, le riche patrimoine historique et l’ambiance d’un village de pêcheurs, la ville de Novigrad est une histoire à part. Au temps des conditions météorologiques peu clémentes, cette ville antique fera un parfait point de départ pour l’exploration des perles d’Istrie sur terre ferme.

 

La navigation dans cette zone maritime sous-entend la visite du Parc national Brijuni, un attrayant archipel de 14 îles, petites et grandes. Après avoir amarré dans la baie de Saint-Nicolas, située à Veli Brijun ou dans celle de Saint-Mikula à Mali Brijun, partez à la découverte des sites archéologiques, des criques cachées, des prés verdoyants ou de la faune diversifiée. Unissez-vous la nature dans le paisible oasis de cet archipel paradisiaque, encore récemment réservé aux plus chanceux, à l’époque où il fut la résidence de Tito.

 

Après avoir visité les Brijuni, nous recommandons de vous diriger vers les côtes est de l’Istrie. L’imposant phare Porer et le point le plus méridional de l’Istrie avec le phare Kamenjak derrière vous, naviguez jusqu’à la baie Raški. Celle-ci se trouve en dehors des points habituels des navigateurs et elle vous offrira une expérience de beauté dépourvue de foules de touristes, une expérience de plus en plus rare aussi bien dans l’Adriatique que dans toute la Méditerranée. Naviguez dans cette baie qui serpente le long de la côte escarpée et peu boisée pour vous amarrer au-devant du village de Trget dans lequel se trouve peut-être la meilleure auberge de cette partie de l’Istrie.

 

Passez vos derniers moments de la symphonie bleu d’Istrie dans une des baies abritées par le cap Kamenjak. Tout ce cap se nomme Premantura et constitue le parc naturel du même nom, protégé pour ses splendeurs naturelles et sa biodiversité. C’est une garantie de rendez-vous privilégié avec un environnement vibrant de beauté. Si vous ne l’avez pas fait en arrivant, concluez ce conte maritime de l’Istrie par la visite de l’un de ses symboles – la ville de Pula et son arène antique.

Igor Zirojević

Proposition d’un itinéraire de sept jours :

  • 1er jour : Pula – baie Lon (Rovinj) - Rovinj
  • 2e jour : Rovinj – baie Plava laguna (Poreč) - Novigrad
  • 3e jour : Novigrad – baie Sveti Križ (Limski kanal) – Parc national Brijuni
  • 4e jour : Parc national Brijuni – baie Valmižeja (Banjole)
  • 5e jour : baie Valmižeja (Banjole) – baie Tunarica (baie Raški) -  Trget (baie Raški)
  • 6e jour : Trget (baie Raški) - îlot Levan (baie Medulinski) – baie Portić (Premantura)
  • 7e jour : baie Portić (Premantura) –  Pula