Brač – une île au charme dalmate qui vous enchantera

Brač – une île au charme dalmate qui vous enchantera

La côte septentrionale de Brač constitue une oasis nautique découvert timidement par les plaisanciers lors des dernières années. En effet, seuls quelques plaisanciers orientent leur proue vers cette partie de l’île, alors que les autres marins hypnotisés par les destinations comme Hvar, Vis et la Grotte bleue – ne pourront profiter de ce qu’à offrir la côte discrète de l’île de Brač. En effet, cette île est quasiment perçue comme une destination continentale, étant donné qu’elle est connectée au continent depuis deux sites par de nombreuses lignes de ferrys. Cependant, Brač a su conserver son charme dalmate que beaucoup de destinations ont perdu justement car un grand nombre de plaisanciers font l’impasse sur cette île.

 

La seule véritable raison d’éviter cette partie de l’Adriatique concerne ses vents forts soufflant en provenance du 1er et 4e quadrant, étant donné que les côtes de l’île de Brač n’offrent pas de protection contre de telles conditions météorologiques, si bien qu’il est nécessaire de bien consulter les prévisions avant de se diriger vers cette destination. À part cela, outre les cités harmonieuses, les musées authentiques, les pistes à thème pleines d’imaginations et les délices gastronomiques, cette partie pittoresque de l’île propose aux visiteurs ce qu’il y a de plus précieux – la spontanéité d’une expérience locale.

 

Sutivan est une localité à part qui semble s’être étendue depuis le petit port qui est principalement occupé par les barques des locaux et proposant des attaches libres le long de la digue nouvellement aménagée. Sutivan est une cité abritant des maisons en forme de tours et de véritables petits palais, une allée des palmiers et un parc municipal centenaire, des catacombes et bien d’autres curiosités dont la piste pédagogique « Une chanson sur la mer ».

 

L’esprit de Sutivan, tel qu’il est appelé par ses habitants, est unique et inspiré des magnifiques décors de la cité. Le nom, la créativité et l’énergie du festival « Vanka regule » traduisent parfaitement cet esprit. Aujourd’hui, Sutivan possède l’un des meilleurs hôtels de Croatie qui s’est bien intégré au centre de la ville, ce qui lui donne un charme supplémentaire.

Ivo Biočina

Bien qu’un port miniature se situe dans la cité de Podmirci avoisinante, en raison d’un manque d’attaches sûres, il est plutôt conseiller de s’y rendre depuis le continent. Il est en outre recommandé de visiter le Premier musée de l’huile situé sur l’île et Mirca, le berceau de l’oléiculture, dans le cadre de la captivante piste pédagogique « Les chemins des olives ».

Supetar est reliée par de nombreuses lignes de ferrys à Split. Port principal de l’île, elle est bercée par un murmure et une certaine agitation urbaine. Elle n’a été que récemment reconnue en tant que destination nautique, ce qu’elle doit avant tout à l’augmentation du nombre d’attaches commerciales qu’elle propose au nombre de 30.

La Dalmatie d’autrefois

La meilleure façon de découvrir les beautés de cette ville est de participer à l’excursion thématique « Une journée avec Rendić ». Ivan Rendić est le premier sculpteur croate moderne, qui a offert de nombreux monuments à sa ville natale qu’il est conseillé de visiter pour ensuite boucler votre aventure sur Supetar en découvrant la gastronomie, la culture et le mode de vie de la région – dans le cadre d’une autre histoire à thème, la « Dolcevita ».

 

En outre, Brač est connue dans le monde entier pour sa pierre et le taillage de la pierre. En amarrant dans les cités côtières de l’île, vous aurez la possibilité de visiter les ateliers de tailleurs de pierre et leurs boutiques situés à l’intérieur de l’île et qui y perpétuent cet art.

La perle suivante de cet harmonieux collier que constitue Brač est le village Splitska, que nous conseillons aux plaisanciers de visiter. Le port même de cette localité harmonieuse décorée de maisons de pierre et une dense forêt de pins propose des attaches sûres ; par temps de vents du nord, jeter l’ancre dans la baie voisine de Zastup constituera une excellente alternative. La ville accueille également un château familial grâce auquel Splitska a pu se défendre contre les attaques des pirates en provenance du large.

Splitska se situe à seulement deux kilomètres de la fabuleuse Škrip, enfoncée à l’intérieur de l’île. Il s’agit de la localité la plus ancienne et la plus authentique de l’île de Brač qui propose l’un des plus pittoresques musées croates – le musée de l’île de Brač.

Par ailleurs, il est conseillé de visiter la carrière de Rasohe dont la pierre a été utilisée pour la construction du palais de Dioclétien qui figure sur la liste du patrimoine protégé de l’UNESCO.

Nina Škunca

Postira est la plus marquante localité de pêcheurs de l’île et se distingue par son usine de conserves de poisson et son symbole, la « Petite régate de nuit ».

Cette régate pittoresque qui se tient mi-août est « emmenée » par le vent local nocturne, le « gažul », l’événement étant bercé par la Petite musique de nuit de Mozart qui joue en fond.

 

À Postira, une vingtaine de nouvelles attaches ont été aménagées et sont à la disposition des plaisanciers. Des attaches supplémentaires devraient être prochainement installés. Postira était autrefois le port de la cité voisine de Dol, une localité qui, en plus de séduire par son aspect authentique, constitue un véritable paradis pour les gourmets et les passionnés de vins.