La région de Zagreb

Zagreb Region

The cradle of the cycling history of Croatia and an urban cycling oasis

C'est à Zagreb que l'histoire de vélo a vraiment commencé à la fin de 19ème siècle. En 1867 déjà, marchand zagrébois Ladislav Belus a amené de l'Exposition universelle de Paris une vraie sensation parisienne de l'époque, le vélocipède Michaux. Cela a ouvert le chemin aux vélos dans la région de Zagreb et de la Croatie centrale. Alors au début des années 1880 déjà, les gens ont « roulé » à Zagreb, mais aussi à Karlovac, Jastrebarsko, Samobor, Varaždin et Koprivnica.

 

Première société croate des cyclistes a été également établie à Zagreb, en juin 1885, et on accepte cette date comme le début du cyclisme à Zagreb et en Croatie. Au cours de la même année, la nouvelle société a publié un livret Règlements – Code de la route, et déjà l’année suivante a organisé une course pour des vélos et des vélocipèdes autour de la place Zrinjevac au profit du fonds de la construction du Théâtre national croate.

 

Vu l’augmentation du nombre des vélos à Zagreb, un serrurier entreprenant de Zagreb, Ivan Dirnbacher, outre ses services de serrurerie, a entamé déjà en 1890 les réparations de vélos et en 1896 il est devenu propriétaire de la première usine de Zagreb au sein de laquelle on pouvait réparer les vélos de toutes sortes.  Avec l’augmentation de l’usage quotidien des vélos à Zagreb, le cyclisme a reçu un fort coup de pouce à la fin de 19ème siècle avec la construction des vélodromes sur différents endroits à Zagreb : la Place de Roosevelt, la Rue Koturaška, qui porte toujours le nom d’après « koturalo » (mot ancien pour vélo), et à Maksimir, à l'endroit du stade actuel.

Ainsi, le cyclisme s’est répandu de Zagreb d’abord à travers la Croatie continentale, à travers le Gorski kotar vers le Primorje et l'Istrie, et puis vers le sud à travers la Lika et vers la Dalmatie. La première Fédération croate de cyclisme a été fondée en 1894 à Zagreb et les membres venaient de toute la Croatie, clubs de cyclisme de Karlovac, Sisak, Varaždin, Samobor, Osijek, Križevci, Koprivnica, Ludbreg et Požega.  On a aussi commencé à populariser et à promouvoir les meilleurs pistes cyclables. Ainsi, Ivan Mihelić a rédigé la première Carte des voies cyclables de la Croatie et de la Slovénie qui se trouve dans le Musée croate du sport à Zagreb.

 

Cependant, concernant le lien entre cyclotourisme et Zagreb, le voyageur et l’aventurier à vélo le plus célèbre est Ferdinand Budicki, marchand zagrébois et serrurier (1871.  – 1951.), qui a monté son propre vélo à Vienne et déjà en 1897, huit mois après, a fait 17 323 km à vélo, en traversant presque toute l’Europe et l’Afrique du Nord. En son honneur, la capitale de la Croatie abrite aujourd'hui le Musée des automobiles Ferdinand Budicki dans l'usine abandonnée « Pluto », dédiée à ses trois passions : les vélos, les motocyclettes et les voitures.

 

Aujourd'hui, Zagreb est une vraie ville cyclable. Depuis 2013, vous n'avez pas besoin de votre propre vélo pour visiter Zagreb à vélo, car le système de bicyclettes publiques NextBike Zagreb a été introduit. Ainsi, les vélos peuvent être rapidement loués et retournés à l'une des vingt stations de la ville. L’infrastructure cyclable est visible dans toutes les parties de la ville, mais les pistes cyclables ne constituent pas encore un réseau urbain complet et à certains endroits il faut opter pour des rues agréables et calmes avec une circulation réduite, pour des digues et des parcs.

Lidija Mišćin

Les meilleurs endroits pour visiter à Zagreb à vélo sont les oasis comme le parc Maksimir ou les lacs Jarun et Bundek, qui donnent à la ville un charme particulier et une atmosphère détendue. En cela la rivière Sava a un rôle important (562 km à travers la Croatie) et représente le lien clé, mais aussi la ligne de démarcation de la ville sur l'ancienne et la nouvelle partie. Elle est idéale pour une balade à vélo tranquille d’un pont à l’autre, de Bundek à Podsused et vice-versa. 

Joško Fabris

Au nord de la ville se trouve le mont de Medvednica (1033 m) laquelle représente l’arrière-pays et les « poumons boisés » de Zagreb et qui a été déclarée parc naturel en 1981.  Les visites guidées à vélo électrique devraient permettre à tous d'atteindre sans problème le sommet, ou au moins l'impressionnante forteresse médiévale de Medvedgrad ou la grotte de Veternica. Les visites guidées de Donji Grad et, en traversant la rivière Sava, de Novi Zagreb offrent également une expérience mémorable.

En circulant à vélo en ville – lorsque vous partagez l’espace public avec des piétons et d'autres personnes impliquées dans la circulation – soyez prudents et attentifs pour que votre randonnée à vélo soit sûre, belle et surtout divertissante.