Une family affair de vin

Une family affair de vin

Noir + rouge = plavac

Si la ville de Split est sur votre chemin, vous aurez l’occasion de baigner dans les arômes de vins de la région réputée pour les saveurs spécifiques de ses cépages autochtones, dans le bassin qui entoure la ville. En tout état de cause, préparez-vous à être agréablement surpris car vous êtes sur le point de plonger dans une véritable family affair œnologique.

 

Outre le fait que la production de vin est dans la région plus ou moins une affaire familiale et que vous aurez ainsi l’occasion de faire la connaissance de plusieurs générations de viticulteurs et de découvrir l’hospitalité des familles s’adonnant à la production de vins, vous plongerez dans l’histoire de vins croates probablement la plus fascinante.

Mario Alajbeg / TZ Kaštela

Le triangle familial, à savoir la triade génétique des sortes rouges, dont les origines ont été l’objet de recherches génétiques au cours des dix dernières années, débute dans la localité de Kaštel, à proximité de Split, d’où la sorte crljenak tire ses origines.

Cette sorte a ses homologues sur la scène internationale, à savoir le zinfandel, le primitivo italien ou le krtošija monténégrin, le crljenak étant précisément réputé comme étant leur grand « frère » et la sorte dalmate authentique depuis laquelle tout a commencé et dont le croisement avec la sorte dobričić originaire de l’île de Šolta située à proximité, a donné naissance à la plus grande marque de vin de Dalmatie – le plavac mali.

Pour découvrir les arômes de crljenak, vous pourrez également vous rendre dans la cité de Trogir, placée sous la protection de l’UNESCO, qui, avec ses trois marines constitue un port réputé et apprécié par la jet set mondial depuis des décennies, dans la marina de Kaštel à l’équipement exceptionnel ou à Split même, en tant que centre nautique et administratif de la Dalmatie.

Mario Alajbeg / TZ Kaštela

Début mai, le crljenak est célébré à Kaštel, dans le cadre d’un festival qui promeut des ingrédients caractéristiques du printemps comme les fèves, lorsque, grâce aux fins cuisiniers, ces ingrédients populaires se transforment en délicieux plats.

Si vous avez dégusté le crljenak dans sa forme originelle, il serait dommage de ne pas gouter au dobričić. Petite perle vinicole de la Dalmatie centrale, il s’agit d’une sorte autochtone de vin rouge de Šolta qui, ces dernières années, vie une véritable renaissance. Elle est réputée en raison de sa couleur intensive et sa rigueur, qui se marie très bien dans le cadre des coupages dalmates de plus en plus populaires. Autrefois, elle était utilisée pour colorer les autres vins et leur donner plus de « caractère ».

Beep Pictures / Matija Prajo / TZ Šolta

Pour rendre visite aux producteurs de vins produisant cette sorte, nous vous conseillons d’amarrer à Stomorska, Rogač ou Maslinica où vous pourrez louer une voiture pour vous rendre dans l’intérieur de l’île.

Si vous avez déjà déguster le crljenak ou le dobričić, l’idéal serait que vous profitiez des arômes de leurs ancêtres vivant à proximité. À Splitska vrata, l’île de Brač caresse Šolta et peut se vanter de son excellente position se prêtant à la culture des meilleures sortes originaires de Dalmatie. Pour profiter des caves à vins de l’intérieur de l’île, nous vous recommandons d’amarrer dans la partie occidentale, à Bobovišće ou Milna ; ici, les fins connaisseurs de vins remarqueront l’arôme quelque peu différente des vins originaires de la partie occidentale de l’île par rapport aux vins du sud cultivés sur des positions caractéristiques « très ensoleillées ».

 

Afin de découvrir complètement l’histoire des vins de Brač, nous vous recommandons de prendre la direction de Bol. Et ce non pour sa plage de galets la plus connue, Zlatni rat, mais pour ses versants et ses vignobles de sortes principalement blanches situés à seulement quelques centaines de mètres de la mer.

Aleksandar Gospić

C’est justement cette position, avec notamment la localité de Murvica, qui leur confère des arômes puissants mais également une tendresse florale – ce ton dalmate mythique qui se marie parfaitement avec les spécialités de poissons. Le vitalac de Brač constitue l’un des délices locaux les plus réputés, qui appelle à déguster les fameux plavac de Brač si appréciés, au goût complexe mais au « caractère tendre » pour des souvenirs after taste qui resteront longtemps gravés dans votre esprit.

Sur cette île, les producteurs de vins locaux se sont adaptés aux tendances internationales caractérisées par un regain d’intérêt pour les vins rosés ; n’hésitez donc pas à demander un verre de rosé local frais, parfumé et doux, qui constitue un véritable charmeur en matinée ou au crépuscule.