Les ouvrages de défense vénitiens du XVIe et XVIIe siècle | Bienvenus sur le site de l'Office National Croate de Tourisme

Les ouvrages de défense vénitiens du XVIe et XVIIe siècle

UNESCO

Les ouvrages de défense vénitiens du XVIe et XVIIe siècle

Le système de défense de Zadar et la forteresse Saint-Nicolas de Šibenik se trouvent sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en tant que deux des six composantes de la série transnationale du bien culturel des „Ouvrages de défense vénitiens du XVIe et XVIIe siècle“.

 

Les „Ouvrages de défense vénitiens du XVIe et XVIIe siècle“ sont un témoignage historique, architectural et technologique exceptionnel d'un système de défense «alla moderna», développé sur le territoire de la République de Venise en réponse à l'introduction de nouvelles technologies d'armes à feu dans des opérations militaires. 

 

Defence system of Zadar

 

Le système de défense de Zadar, qui fut alors le centre militaire et administratif de la Dalmatie, était la plus grande et la plus solide forteresse sur l'Adriatique, point central de défense de la route maritime entre Venise et Corfou et contre la menace ottomane venant du continent. Zadar a sauvegardé les éléments essentiels de fortification du système de défense «alla moderna»: les remparts de la cité ornés d'une suite de bastions solides parmi lesquels le Ponton est le premier bastion «alla moderna» et le plus grand sur l'Adriatique, la monumentale Porte continentale de la cité, chef d'oeuvre d'architecture de renaissance du XVIe siècle et Forte, la fortification extérieure. 

 

 

Fortress of St Nicholas

 

Au milieu du XVIe siècle et pour les besoins de la défense de Šibenik contre la flotte ottomane, on construit sur un rocher la solide fortification Saint-Nicolas, à l'entrée même du canal Saint-Antoine à Šibenik. La forteresse est construite d'après les plans de Gian Girolamo Sanmicheli, une forteresse triangulaire sur trois niveaux, un exemple extraordinaire de bastion fortifié isolé, suivant les postulats des systèmes de fortification «alla moderna».