La Méditerranée retrouvée
Chercher
 

Kvarner

Kvarner
Le Kvarner est une région qui en raison de sa diversité – du climat, de la végétation, de l’union de la côte, des îles et des montagnes, de l'architecture et de la culture, développe le tourisme depuis plus de 160 ans déjà. Les membres de la dynastie des Habsbourg ont passé ici les vacances d'hiver et d'été et avec eux ont émergé des sites touristiques exclusifs, comme Opatija, qui en 1844 gagne son premier manoir – Villa Angiolina. L'hôtel Kvarner, le premier sur la côte est de l'Adriatique a été ouvert en mars 1884. Déjà en 1885 à Mali Lošinj arrive le premier touriste. C'était le célèbre médecin autrichien dr. Conrad Clar qui y a amené son fils malade. L'enfant a été guéri et la réputation de Lošinj comme centre de santé a grandi. Alors que Franz Joseph est tombé amoureux d’Opatija, son frère Joseph a préconisé Crikvenica qui gagne sa première station balnéaire en 1888, et plus tard un hôtel aussi.

Les premiers habitants du Kvarner étaient les Libourne qui avaient établi ici leur influence et des liens commerciaux. Les marins grecs et les Romains avaient la plus grande influence sur cette région. De nombreuses traces culturelles et monuments historiques retracent la puissance romaine. L'un des plus importants monuments de l'alphabétisation croate et de l'histoire des Croates, la Stèle de Baska, qui a émergé autour de l'an 1100 dans cette région, vient à nos jours. C'est un des plus précieux monuments de l'alphabétisation précoce croate. La Stèle a été trouvée dans l'église de Sainte Lucie à Jurandvor près de Baska sur l'île de Krk, au milieu du 19ème siècle. La lettre qui a été utilisée dans la tablette appartient à la phase transitoire de l'ancien alphabet glagolitique arrondi à angle glagolitique.


Les villes de Kvarner


Rijeka
Le profil touristique de la ville de Rijeka, la troisième ville en Croatie, est déterminé par sa position géographique. Ici, un visiteur en transit, quoiqu'il vienne par route ou par train, rencontre pour la première fois toujours la mer. Les accès à Rijeka sont très attractifs, de l'est et de l'ouest. La plus attractive vue de Rijeka est quand on arrive en bateau. Il s'agit du plus important port croate et d’un grand centre industriel. Les valeurs naturelles, culturelles et architecturales, le climat méditerranéen et ses environs complètent sa position. Rijeka a de nombreuses curiosités historiques.

La visite de Rijeka commence traditionnellement sur la Place de la Révolution de Rijeka, au coin sud-ouest de la vieille-ville. La façade baroque de l'église du monastère de St. Jerôme, augustinien autrefois et dominicain aujourd'hui, domine sur la place. Elle est construite dans le cadre du monastère augustinien comme la fondation des seigneurs comtes de Rijeka. Au centre de la place il y a un pilier de pierre pour le drapeau, soi-disant stendardac, avec un relief représentant Sv. Vid, le patron de Rijeka qui soutient le modèle de la ville dans sa main. Il date du 16ème siècle, élevé en gratitude de l'empereur autrichien aux habitants de Rijeka pour la lutte contre les Vénitiens.

Le bâtiment de la Radio Rijeka, construit en 1848 comme un lieu de rassemblement de l'élite civique, se distingue comme un monument important. Ce bâtiment a été le centre de la vie culturelle et politique croate à Rijeka et aujourd’hui se situe dedans la Salle de lecture populaire et la galerie Le petit salon, tandis que la Radio Rijeka se trouve au premier étage. Dans sa salle, qui donne sur la Place, a été adopté en 1906 la Résolution de Rijeka, qui a donné le nom à la Place.

Les touristes sont invités à visiter le site et monter au Calvaire, le cimetière Kozala, l'église de l'Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie, les forts Trsat, les remparts de la ville, le palais baroque de l’ancienne raffinerie de sucre, l’église capucine Notre-Dame de Lourdes et la Maison turque.

Opatija
Opatija est située au pied de la montagne et parc naturel Učka, et est un bon choix pour les vacances d'été, mais aussi d’hiver. La belle nature, les parcs, les vieilles villas autrichiennes, les promenades et les plages font d’Opatija une destination touristique élégante qui a la plus longue tradition dans le tourisme croate. Elle est construite au tournant du 19ème au 20ème siècle, et a maintenu l'harmonie avec la nature. Tout Opatija est une grande scène composée de nombreuses villas de luxe et des hôtels, situées en bord de mer et de la promenade principale de la ville, éloignés les uns des autres par une légère promenade. Le climat y est apaisant et rafraîchissant. Les monuments qu’il faut visiter sont: l’église de Sv. Jakov, élevée probablement en 1420. Cette abbaye a donné le nom à tout endroit postérieur. Aujourd’hui, elle conserve peu de son aspect original. En 1506 l'abbé Simon a construit ou reconstruit l'église, dit l'inscription au-dessus du portail, à la fin du 18ème siècle, l’église a été entièrement rénovée, et aux années 30 du siècle dernier a été sensiblement améliorée. L'église conserve une réplique de la célèbre Pietà du sculpteur croate Ivan Mestrovic.

La fontaine d'Hélios et de Sélène est aussi intéressante, elle est située dans un magnifique parc en face de l'hôtel Imperial à la proximité de l'église Sv. Jakov. La fontaine représente le Soleil et la Lune, personnifiés dans les figures mythologiques du frère et de la sœur. Modelé sur l'exemple de la rue hollywoodienne des célébrités, la promenade d'Opatija présente des étoiles en marbre en honneur des personnes qui ont contribué à la promotion de la Croatie par leurs efforts sportifs, scientifiques, artistiques et autres.

La grande église de l'Annonciation de la Bienheureuse Vierge Marie est l'une des plus belles parties du panorama d’Opatija. Avec sa beauté extérieure et sa grandeur, elle décora Opatija et lui donne la forme d’une entité. Dans la villa Angiolina, la plus ancienne et peut-être la plus belle villa d’Opatija, est situé le Musée du tourisme depuis 2007.

Opatija est connue aussi pour sa promenade, Lungomare, de 12 kilomètres le long de la rive. Sa reconstruction a commencé en 1885 et la promenade a permis d’unir Opatija à Lovran en 1911.


La côte d’Opatija


Ičići
Ičići est une ville côtière, pittoresque, intime, située dans la plus belle partie du Kvarner, où les douces pentes d’Učka descendent vers la mer. Elle est située à côté des belles et célèbres Opatija et Lovran. La grande plage possède un drapeau bleu qui garantit la pureté de l’eau de mer.

Lovran
Lovran est une ville avec une longue et riche histoire, et une longue tradition dans le tourisme. Elle est prénommée ainsi d'après le laurier qui pousse en abondance dans les bosquets à feuilles persistantes dans la ville et les environs. Lovran a conservé son noyau historique médiéval. Le bon climat, une riche végétation méditerranéenne et une position géographique favorable ont permis un fort développement du tourisme au tournant du 19ème et 20ème siècle, quand on a construit de nombreuses villas et résidences d’été.

Mošćenička Draga
Dans le village de Mošćenička Draga, qui se trouve à 15 kilomètres d'Opatija, se situe l'une des plus belles plages de galets de l'Adriatique. Le village se nourrit du tourisme et se distingue par son hospitalité.

Matulji
Matulji, connu comme «la porte de Kvarner», commence son développement rapide en 1873 quand le premier train de Vienne arrive à la gare récemment construite. L'endroit est une combinaison du Kvarner et de l'arrière-pays montagneux, ainsi les clients peuvent profiter des soirs frais, et aussi faire du vélo, de la randonnée, tout comme aller à la plage la plus proche qui est située à moins de deux kilomètres.

Crikvenica
Toute la ville de Crikvenica est, en fait, une côte avec des lieux touristiques en série; Selce, Crikvenica, Dramalj et Jadranovo. Elle est située à 35 kilomètres de Rijeka. Des siècles de domination autrichienne et hongroise ont laissé, aujourd'hui encore, des traces visibles de l'Europe centrale, remarquable surtout dans l'architecture hôtelière. Crikvenica attire car elle évoque des souvenirs du temps des têtes couronnées, des archiducs et des baronnes. Mais elle attire quand même grâce à ses belles plages, sa mer transparente, sa végétation agréable et de sa qualité de l'air. Les points d'intérêt sont: le Sentiers des Romains de 15 kilomètres et le musée de la ville.

Selce
Cette petite ville située dans une baie pittoresque près de Crikvenica est une entité urbaine avec l'architecture caractéristique d'une résidence d'été. Le climat doux permet de séjourner toute l'année, et Selce est connu aussi comme une station balnéaire. La ville a conservé l'aspect d’une ville côtière typique tandis que la côte voisine a de nombreuses plages de sable.

Dramalj
En raison de l'accessibilité des plages et d’une multitude d'installations sportives et récréatives, Dramalj s’adapte très bien aux familles avec enfants et aux amoureux des vacances actives. Elle est aussi connue des naturistes, de fait qu’une partie de la plage, dans un paysage naturel intact, leur est destinée. Les baigneurs avides de paix, de même que les surfeurs, les marins, les skieurs nautiques qui veulent la vitesse et le mouvement, vont trouver de quoi les satisfaire également.

Jadranovo
Jadranovo est une destination touristique attrayante, parfaite pour des vacances tranquilles, qui fascine pour ses paysages magnifiques, une nature intacte, de nombreuses criques et des plages isolées romantiques et naturelles. On a aménagé une promenade le long de la côte et des sentiers entrelacés qui sont idéals pour la randonnée et le sport.

Novi Vinodolski
La ville était au Moyen âge un centre fortifié de la famille Frankopan, dans la vallée fertile Vallis vinearia, où était rédigé l'un des plus importants documents du droit coutumier médiéval croate. L'architecture côtière de façades blanches et toits rouge caractérise Novi Vinodolski. Elle est présente dans la vieille ville qui est située sur la colline où se trouvent l'église et la tour et dépasse ainsi le contour de la ville.

La ville et les alentours à l’air pur, l'arrière-pays immédiat, idéal pour le tourisme de chasse, et les installations sportives, la mer cristalline et une grande quantité d’événements culturels et de divertissement (on peut souligner Le carnaval international d’été), permettent de passer des vacances inoubliables.

Senj
Senj est l'une des plus anciennes villes du nord de l'Adriatique. Elle a été fondée à l'époque préromaine. Elle est mentionnée dans les travaux des géographes grecs et romains et des historiens. Son nom provient du nom Senia ou Sen, ce qui signifie en illyrien « un vieil endroit ». La ville de Senj contemporaine prend la forme de la ville médiévale. Senj est une ville d’histoire : le diocèse, l'alphabet glagolitique, la typographie, la poésie. La bora de Senj est le premier habitant de la ville. Sur elle veille la forteresse Nehaj qui a été construite, en petite partie, sur les fondations de l’église de Sveti Juraj, le patron de la ville. Elle est construite en 1558 sous la supervision du général de la Région Militaire Ivan Lenković et elle est la plus importante fortification de l’Adriatique. La forteresse de Nehaj et les courageux Uskoci sont les symboles de la lutte pour la liberté et la résistance à l’autorité étrangère. L’histoire de la ville de Senj, l’utilisation du glagolitique dans le diocèse de Senj et les écrivains ont apporté une grande contribution à l'histoire de la Croatie, la langue croate littéraire et la nationalité croate. Senj est la ville du plus grand et plus ancien carnaval estival en Adriatique. Elle a une longue tradition de carnaval d’hiver où les masques et la satire montrent les problèmes quotidiens des habitants de Senj.

Kastav
La ville antique de Kastav s'élève sur une haute colline au-dessus du Kvarner. On dit que aucune ville dans cette région n'a pas telle tradition et l'identité comme Kastav qui a été dans son histoire un centre administratif, économique et culturel de l'Istrie et de Primorje.


Les attractions naturelles du Kvarner


1. L'île de Cres
L'île de Cres a été habitée depuis l'âge de pierre. La continuité de la vie sur l'île a laissé un riche patrimoine historique et culturel: une série de forts Libourne, les vestiges des cités antiques, les premières églises catholiques éparpillés dans l'île, les monastères et les restes des monuments du patrimoine de la ville de la période vénitienne à aujourd'hui.

Dans le village de Beli se situe un eco centre Caput Insulae, dont la tâche principale est de s'occuper de la survie du vautour fauve en voie de disparition. Blessés, épuisés, empoisonnés ou des vautours jeunes qui tombent dans l'eau pendant les premiers vols, se remettent dans le nouveau centre de guérison. L'éco centre a ouvert deux aires d'alimentation où aux vautours se livre à une centaine de tonnes de nourriture chaque année.

Sur l'île de Cres, le village Lubenice a sa propre histoire, c’est un village médiéval de pierre avec une histoire ininterrompue, longue de 4000 ans. La forteresse qui monte au sommet de la falaise de 378 mètres est un joyau de l'architecture rurale croate. Ce petit village est connu pour les Soirées musicales d'été et il a reçu les grands noms de la musique classique.

2. Les Kvarnerski dupini
On sait que les dauphins se trouvent là où la mer est propre, et vu qu’elle l’est à Cres et Lošinj, environ 120 dauphins y résident. Le projet «Dauphin de l'Adriatique » a été crée en 1987, et travaille sur l’étude et la protection des dauphins. La journée des dauphins est un événement qui a lieu depuis 1993 à Veli Lošinj, chaque premier samedi d'août.

3. Les eaux de Lošinj
L'archipel de Lošinj est reconnu depuis longtemps comme une zone idéale pour la plongée. Les profondeurs de la mer gardent les navires anciens enfoncés. Il y en a dans différents emplacements, près de l'île Susak, Unije et Ilovik. Dans ses eaux a été trouvé en 1999, à une profondeur de 45 mètres, Apoxiomen – une statue d’athlète en bronze antique. Dans le monde il n’y a que sept statues survivantes de l'ancien athlète grec Apoxiomen. La statue de l’athlète, ancienne de plus de deux mille ans, a été issue de la profondeur de la mer et entièrement restaurée. Après être retourné à son ancienne gloire, Apoxiomen sera exposé en permanence à Mali Lošinj, dans le palais Kvarner. Pour célébrer cette importante découverte archéologique, l'île a organisé des journées d’Apoxiomen avec des spectacles et souligne l’importance de cette découverte en tant que patrimoine culturel.

4. Košljun sur l'île de Krk
Košljun est une destination d'excursions obligatoire pour les visiteurs de l'île de Krk. L'histoire de cette île remonte à l'ère préchrétienne. La signification historique de Košljun devient évidente avec la fondation de l'abbaye bénédictine pendant le 11ème siècle. Dans l'îlot on trouve un musée avec une collection exceptionnelle d’objets de pêcheurs et d'agriculteurs, les coutumes régionales de l'île. Pour les enfants, la collection de zoologie et la bibliothèque sont particulièrement intéressantes.

5. La grotte Biserujka sur l'île de Krk
L'existence de cette grotte, située dans Rudina Slivanjska au-dessus de la baie, est connue depuis plus de cent ans. On a trouvé les restes de l’ours des cavernes vieux d’environ 16 000 ans dans cette grotte. Avec sa longueur d’environ 110 mètres et l’espace intérieur souterrain, la grotte impressionne par sa beauté. La grotte est illuminée et les sentiers et passages accessibles à tous.

6. La forêt Dundo sur l'île de Rab
Le plus grand complexe forestier se trouve dans la péninsule Kalifront, et une partie spéciale est la forêt Dundo ou Dundovo qui a été proclamé en 1949 réserve spéciale de la végétation forestière. C'est l'une des rares forêts préservées de la Méditerranée, et la plus importante de l'île de Rab.

7. La promenade Carmen Sylve à Opatija
La promenade terminée en 1901, traverse la zone au-dessus d’Opatija à travers les forêts de lauriers et de châtaigniers, riches en asperges sauvages.

8. Kuntrep, l'île de Krk
En 1969 Kuntrep a été déclaré réserve spéciale ornithologique. Elle s’étend sur mille hectares dans le domaine de Baška. C'est l'habitat du vautour à tête blanche, et on y peut trouver aussi l’aigle serpent, le faucon gris, le cormoran marin, la chouette harfang, l'œdicnème criard et beaucoup d’autres oiseaux.

9. La promenade „Le chemin des dauphins“ à Mali Lošinj
L'île de Lošinj regorge de promenades et l'une des plus connues est un nouveau réseau de sentiers de randonnée nommé «Le chemin de dauphins», qui a contourné la partie sud de l'île de Lošinj. Le sentier est prénommé ainsi d'après le fait qu’en se promenant, on peut souvent y voir des dauphins qui sont l'une des plus grandes attractions de l'île. On y trouve en effet une réserve naturelle pour les dauphins.

10. La fosse Vrtare Male à Dramalj
La fosse Vrtare male a une profondeur d'environ 30 mètres. On a trouvé dans cette fosse une espèce rare de décapodes souterrains, une crevette et une langouste, qui sont complètement blanches et sans yeux. La fosse Vrtare male est un monument naturel protégé.


Office du Tourisme Régional de Primorje et Gorski Kotar
www.kvarner.hr
 
 

Cookie policy

In order to provide you the best experience of our site, and to make the site work properly, this site saves on your computer a small amount of information (cookies). By using the site www.croatia.hr, you agree to the use of cookies. By blocking cookies, you can still browse the site, but some of its functionality will not be available to you.

What is a cookie?

A cookie is information stored on your computer by the website you visit. Cookies allow the website to display information that is tailored to your needs. They usually store your settings and preferences for the website, such as preferred language, e-mail address or password. Later, when you re-open the same website, the browser sends back cookies that belong to this site.

Also, they make it possible for us to measure the number of visitors and sources of traffic on our website, and as a result, we are able to improve the performance of our site.

All the information collected by the cookies, is accumulated and stays anonymous. This information allows us to monitor the effectiveness of the websites and is not shared with any other parties.

All this information can be saved only if you enable it - websites cannot get access to the information that you have not given them, and they cannot access other data on your computer.

Disabling cookies

By turning off cookies, you decide whether you want to allow the storage of cookies on your computer. Cookies settings can be controlled and configurated in your web browser. If you disable cookies, you will not be able to use some of the functionality on our website.

More about cookies can be found here:

HTTP cookie
Cookies